Isolation des murs intérieurs à 1 €

Grâce au dispositif d’isolation à 1 €, il est possible aux ménages modestes de réaliser gratuitement l’isolation des murs intérieurs. Une source importante de déperdition de chaleur dans le logement, les murs présentent 25 % de ces pertes. Alors, pour économiser sur les factures de chauffage et améliorer la performance énergétique de votre maison, ne pensez pas uniquement aux combles. L’isolation des murs est également importante, notamment que vous pouvez réaliser les travaux à 1 € seulement. Il suffit de répondre à des conditions de ressources par rapport aux plafonds de l’ANAH afin d’en profiter.

isolation mur

Qui peut en bénéficier ?

Le dispositif d’isolation à 1 euro symbolique permet aux ménages aux faibles revenus d’isoler gratuitement les murs intérieurs des pièces non chauffées. Nous parlons dans ce cas des murs attenants entre la maison et le garage et les murs pignons des combles. Mais aussi, les murs périphériques qui donnent sur l’extérieur étant également éligibles au programme. Cela va concerner les propriétaires et les locataires de maisons individuelles construites depuis plus de 2 ans. Bien évidemment, la pièce à isoler doit être située à côté d’une pièce de vie chauffée. C’est de cette manière que l’on peut minimiser les pertes calorifiques entre les zones froides et les zones chaudes de la maison. Pour les murs périphériques, cela concerne les pièces chauffées et les zones habitables de la maison.

En outre, il existe un autre critère d’éligibilité très important. Nous parlons notamment du revenu fiscal de référence du bénéficiaire. Alors, pour être éligible au dispositif, il faut comparer ce RFR avec les seuils que fixe l’ANAH. Ces barèmes varient en fonction du nombre de personnes à charge et de la région du foyer fiscal.

L’importance du revenu fiscal de référence :

Afin de vous assurer de votre éligibilité au programme d’isolation des murs à 1 €, vous devez savoir votre RFR de l’année 2019 ou 2018. En pratique, vous devez consulter votre avis d’imposition qui mentionne cette information clairement dans sa 1re page. Vous allez chercher dans le cadre de « vos références », sur la première page de votre avis. Il ne faut pas le confondre avec la somme de vos revenus mensuels, car il est inférieur. Pour finir, vous allez comparer le montant que vous trouvez avec les plafonds du tableau suivant. Vous allez prendre en considération le nombre de personnes composant votre foyer fiscal. De même, si vous habitez en Île-de-France ou dans une autre région.

 

Nombre de personnes dans le foyer fiscal Plafond de ressources en Île-de-France Plafond de ressources en Province
1 25 068 € 19 074 €
2 36 792 € 27 896 €
3 44 188 € 33 547 €
4 51 597 € 39 192 €
5 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire + 7 422 € + 5 651 €

 

Quel isolant choisir ?

Important à savoir au début que les travaux d’isolation des murs à 1 € doivent s’effectuer par une entreprise agréée RGE. Cela signifie que l’installateur doit être reconnu garant de l’environnement et qualifié pour l’isolation thermique des logements. Ensuite, afin d’aboutir à la performance énergétique que vous souhaitez avoir dans votre maison, le choix de l’isolant est très important. Cela va dépendre de plusieurs facteurs, dont la résistance thermique, l’épaisseur, la conductivité, l’étanchéité et la densité. En général, votre installateur doit vous choisir un isolant écologique qui respecte l’environnement et assure le meilleur rapport prix/performance. Cela pourrait être des rouleaux de laine de verre minérale, de polystyrène ou de polyuréthane. D’une excellente résistance thermique, ces matériaux garantissent un coefficient R de 4 à 6 m². K/W. Cela convient parfaitement à la réglementation actuelle en matière de résistance thermique minimale requise pour les murs intérieurs.

La pose par l’intérieur, comment ça marche ?

Cette technique permet de placer l’isolant à l’intérieur de la pièce non chauffée ou chauffée selon le cas. Elle consiste à fixer un rouleau d’isolant sur l’ensemble des murs, depuis le sol jusqu’au plafond. Cela comprend le contour des portes et des fenêtres qui présentent elles aussi une source très importante de déperdition de chaleur. Puis, il faut maintenir l’isolant avec des montants métalliques pour qu’il soit bien fixé au mur. Le tout est par la suite recouvert d’une plaque de plâtre coupée sur mesure de la hauteur des murs isolés. L’objectif est de supprimer efficacement tous les ponts thermiques. Cette opération permet d’éviter de 20 à 25 % de pertes calorifiques dans le logement selon l’Adem. Aussi, cela permet de réaliser des économies durables et de diviser par quatre la facture du chauffage. Et ce, dès la première année de l’installation.

Un logement sain et économe :

En isolant correctement vos murs intérieurs, vous empêchez la chaleur de sortir de votre logement. Vous consommez donc moins d’énergie afin de vous chauffer efficacement pendant les saisons froides. Une isolation performante vous fera donc réaliser jusqu’à 25 % d’économie d’énergie. Le plus important est que vous n’allez pas verser une fortune pour réaliser les travaux. L’État vous permet de tout faire à un euro symbolique. En pratique, ce sont les grandes sociétés polluantes qui se chargent de toutes les dépenses. Et ce, dans le cadre des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).