Isolation des combles, comment ça marche ?

Lorsque vous décidez d’isoler votre logement afin d’améliorer sa performance énergétique, pensez d’abord à vos combles. Savez-vous qu’il s’agit de la première source de déperdition de chaleur dans votre maison ? Des combles non ou mal isolés signifient des infiltrations d’air à cause des ponts thermiques. Cela provoque inévitablement une consommation plus importante d’énergie avec une augmentation de 50 % sur la facture du chauffage. En particulier, lorsque vous voulez faire face au froid hivernal. Donc, c’est le moment de profiter du programme d’isolation à 1 euro symbolique ! Les démarches de souscription au dispositif sont simples et rapides. Or, la vigilance est de mise pendant le chantier afin d’éviter les mauvaises surprises techniques…

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Chauffer convenablement votre maison sans payer une facture salée est possible grâce au programme d’isolation à 1 €. Même si les travaux d’isolation thermique des combles coûtent cher, vous pouvez aujourd’hui en profiter gratuitement. L’offre semble être une histoire de rêve, mais elle est bien réelle sous conditions de ressources. L’isolation des combles perdus ou aménagés concerne uniquement les ménages modestes étant dans une situation de précarité financière. Un strict plafond de revenus suit le barème que fixe chaque année l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Un seul euro en dessus du plafond de ressources requis peut ne pas vous permettre de profiter du programme. Reste à savoir que les seuils ne sont pas les mêmes en Île-de-France par rapport aux autres régions. Cela va aussi dépendre du nombre de personnes qui occupent votre foyer fiscal.

Pour le logement à isoler, il doit être une résidence individuelle qui date depuis plus de 2 ans. Les propriétaires occupants et les locataires peuvent tous bénéficier de l’offre.

Comment se déroulent les procédures d’isolation ?

Pour s’assurer de l’efficacité thermique que vous devez atteindre à travers l’isolation de vos combles perdus, faites attention aux étapes du chantier. En vous inscrivant au programme, vous bénéficiez de l’intervention d’une entreprise agréée RGE. Un label de qualité obligatoire pour la sécurité des travaux qui doivent se dérouler selon les quatre étapes ci-dessous.

Contrôle du plancher :

Les techniciens qualifiés qui se déplacent chez vous pour contrôler d’abord l’état du plancher de vos combles. Il doit être étanche à l’air et solide de manière à supporter le poids de l’isolant et de l’installateur. Celui-ci doit porter des équipements adaptés à l’isolation comme les gants, lunettes de protection et vêtements à manches longues. Nous vous rappelons que l’isolation des combles sera faite avec le soufflage d’une couche de 34 cm de laine de verre ou de roche. C’est un produit écologique qui empêche toute déperdition de chaleur. Il est d’une excellente performance thermique, résistance au feu avec une mise en place facile et rapide. Pour vos combles perdus, une résistance minimale de R7 est requise pour pouvoir éviter les ponts thermiques. (Voir notre article sur l’isolation thermique avec de la laine de verre).

Préparation des combles :

Afin que les travaux de pose se déroulent en toute sécurité, il faut préparer la zone du soufflage. Cela commence par la signalisation des boîtiers électriques avec des étiquettes de sécurité. Ensuite, il faut recouvrir les spots avec des capots spéciaux pour favoriser l’accès de chaleur vers la partie habitable. Les techniciens doivent aussi repérer la hauteur de l’isolant pour contrôler l’épaisseur de la laine soufflée. Pour cela, ils fixent des piges bien calées contre le plancher. Pour la trappe, il faut qu’elle soit d’une dimension suffisante, soit 50 x50 cm. Cela assure l’accès de l’installateur et de l’isolant dans les combles.

Isolation par soufflage :

Vient maintenant le soufflage de l’isolant étant la laine de verre minérale. Sachez alors que la machine à souffler doit rester à l’extérieur de la maison. Un installateur s’intègre dans la zone non isolée et un autre se charge du pilotage et du contrôle de la machine. La personne dans vos combles remplit l’étendue du plancher avec l’isolant d’une manière régulière et homogène. Il faut veiller à atteindre la hauteur requise étant de 34 cm pour assurer l’efficacité thermique du produit. Pour cela, il se repère sur les graduations des piges pour savoir quand il faut arrêter le soufflage. Pour finir, le technicien travaille depuis la trappe qui est déjà bien isolée avec un habillage spécial. Ce chantier ne dure pas longtemps, car une seule heure en moyenne suffit pour l’isolation de 50 m². Veuillez voir notre comparatif sur les isolants pour les combles perdus !

Remise de la fiche du contrôle qualité :

En fin du chantier, la société partenaire du programme doit vous rendre une fiche du contrôle qualité. Elle est indispensable pour justifier de la qualité de l’isolant et de la pose. Aussi, elle vous sert de garantie pour s’assurer de la performance thermique atteinte dans votre logement. Maintenant, vos combles perdus sont bien isolés et conservent parfaitement la chaleur pendant l’hiver. Il s’agit d’une excellente solution pour éviter les ponts thermiques et les infiltrations d’air. Elle permet à votre logement de gagner de 3 à 4 degrés de chauffage et de réduire votre facture de 30 %. Reste à savoir qu’il ne s’agit pas de la seule technique à mettre en œuvre. L’isolation des combles perdus peut être aussi avec la pose de laine minérale de verre ou de roche à dérouler.

Peut-on isoler des combles aménagés ?

Optimisez le confort thermique des combles que vous voulez aménager ou que vous avez déjà transformé en pièce de vie. Vous pouvez maintenant profiter du programme d’isolation à 1 €. Or, l’installation d’un isolant performant ne sera plus faite au niveau du sol, mais sous vos rampants. Cette opération vous permettra d’éviter les fuites d’air issues de la toiture et de finir avec les ponts thermiques. En effet, plusieurs types d’isolants performants sont à mettre en place afin d’assurer la meilleure résistance thermique. Ceci pourrait être d’origine minérale, végétale ou synthétique comme les incontournables panneaux de polystyrène. L’essentiel est de confier vos travaux à une entreprise qualifiée RGE afin de s’assurer de la sécurité de la pose. Rappelons-nous qu’une toiture bien isolée vous permettra de réaliser des économies précieuses sur vos factures d’énergie. Vous pouvez désormais réduire à moitié votre consommation de chauffage pendant les saisons froides.

Quel type d’isolant pour mes combles ?

Le choix d’isolant pour vos combles va dépendre de plusieurs facteurs. D’abord, de la nature même de la surface à isoler, qu’elle soit dans des combles perdus ou aménagés. C’est-à-dire si la pose est faite sur le sol ou sous les rampants. En pratique, vous ne pouvez pas utiliser l’isolation par soufflage d’isolant en vrac sous toiture ! Ensuite, cela va dépendre de la technique à mettre en œuvre, soit par dérouler, soit par pose de panneaux d’isolants ou par soufflage. Mais l’essentiel est de choisir un matériau isolant éligible au programme des certificats d’économie d’énergie (CEE). Il doit alors répondre aux critères de performance comme la résistance thermique R ≥ 7. Cela pourrait être de la laine de verre ou de roche, du polystyrène expansé ou extrudé, etc.

Or, une application selon les normes est requise pour bénéficier de l’isolation gratuite. Pour cela, vous devez faire appel à un installateur spécialisé et agréé garant de l’environnement. Il sera le meilleur à répondre à tous les critères techniques d’éligibilité.

Comment en faire la demande ?

Les démarches à entreprendre afin de bénéficier du programme d’isolation des combles perdus à 1 € sont simples et rapides. Vous commencez par vous inscrire « volontairement » sur notre page de test d’éligibilité. Ainsi, vous faites votre demande en ligne gratuite et sans engagement. Vous serez par la suite rappelé par un conseiller qui va vous questionner sur vos droits d’éligibilité. Si vous êtes en dessous du plafond de ressources requis, vous êtes donc éligibles aux travaux d’isolation. Le conseiller passe alors au repérage technique pour l’étude de faisabilité de l’installation. Mais attention, ce repérage ne se fait pas uniquement à distance. Une visite préalable est indispensable pour s’assurer de la mise en œuvre du chantier.

Sur place dans votre maison, le conseiller de l’entreprise RGE vous propose un devis détaillé incluant votre participation de 1 € symbolique. Finie l’isolation des combles perdus, vous payez votre reste à charge de 1 euro et jamais avant.