Quel isolant pour mes combles ?

L’isolation des combles est l’opération à privilégier quand vous décidez d’effectuer des travaux d’amélioration énergétique. Cela vous permettra d’économiser jusqu’à 30 % de votre facture de chauffage pendant l’hiver. Or, pour supprimer les ponts thermiques et éviter les infiltrations d’air dans les pièces chauffées, vous devez bien choisir votre isolant. En outre, une isolation insuffisante ou d’une mauvaise qualité ne vous permet pas d’obtenir la performance thermique que vous ciblez. Mais, en vous inscrivant au programme d’isolation pour 1 €, vous bénéficiez systématiquement d’un contrôle qualité par un partenaire indépendant. Il portera sur la performance de l’isolant et la qualité de la pose, le tout pour un euro seulement !

Isolez vos combles à 1 euro symbolique !

Isoler vos combles en moyennant un seul euro est une opération réelle grâce au dispositif des Certificats d’économie d’énergie. Avec à la validation de l’État pour la loi POPE, ce sont les pollueurs qui payent. Nous parlons des grands distributeurs d’énergie qui doivent financer ces opérations de rénovation énergétique pour obtenir des CEE. Ainsi, après confirmation de leur éligibilité, les bénéficiaires participent par un 1 € à payer vers la fin du chantier. Bien évidemment, l’isolation des combles est soumise à des conditions de revenus. Des plafonds de ressources qui suivent le barème de l’ANAH et qui dépendent de la composition du foyer fiscal. Aussi, votre région entre en compte, que cela soit en Province ou en Île-de-France.

La laine de verre en vrac, quelles spécificités ?

Afin que votre chantier ait un véritable impact sur la performance thermique de votre logement, certains éléments sont à vérifier. Savez-vous d’abord que la plus grande déperdition de chaleur en hiver se fait par le toit ? L’isolation des combles devient alors le meilleur investissement, notamment lorsqu’il ne coûte qu’un seul euro. Ensuite, la technique de soufflage d’un isolant en vrac est très rapide. En moins de trois heures, vous aurez une couche de 34 cm de laine de verre minérale couvrant le sol de votre comble. Cette solution est intéressante et économique pour éviter la déperdition de chaleur que provoquent les combles non/mal isolés. D’ailleurs, nos artisans qualifiés vous recommandent vivement cet isolant dont la mise en œuvre est facile et le prix pas cher. N’oublions pas aussi que la laine de verre est d’une excellente performance thermique (R7) et résistance à l’incendie.

Vigilance requise pendant la pose :

Nous tenons à vous informer que les travaux de soufflage de la laine de verre minérale ne se font pas n’importe comment. Pour cela, vous devez choisir un installateur portant le label de qualité RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Agréé afin de bien gérer votre chantier, il veillera sur certains points de vigilance technique. Nous parlons notamment de l’isolation obligatoire de la trappe d’accès afin qu’elle ne se transforme pas en une ponte thermique. Aussi, la signalisation des tuyaux, du réseau électrique et des sources de chaleur par étiquettes spéciales avant la mise en œuvre du chantier. Heureusement pour vous, avec notre programme d’isolation des combles, vous bénéficiez d’un contrôle qualité systématique. Avant de partir, notre artisan RGE vous remet une fiche garantissant la qualité de l’isolant et de la pose. Aussi, un contrat d’assurance qui protège vos intérêts en cas d’imprévu.

Isolation des combles avec la laine à dérouler :

L’isolation des combles est également possible avec des rouleaux de laine de verre minérale. Cette technique est simple et facile à mettre en œuvre avec la garantie du résultat concernant la performance thermique à atteindre. Il faut seulement vérifier l’étanchéité du plancher qui doit aussi supporter le poids de l’isolant et du technicien pendant la pose. Les rouleaux de laine de verre doivent être posés sur toute la surface du plancher d’une manière propre et continue. Comme pour la laine de verre en vrac, ces rouleaux sont d’une meilleure résistance thermique (R7). Ils vous évitent la déperdition de chaleur et vous laissent gagner en degrés de chauffage.

Cependant, si vous avez un plancher découpé en caissons, il sera vraiment difficile de les isoler avec de la laine à dérouler. Le technicien intervenant dans la pose doit découper l’isolant en carreaux avec grande précision pour éviter les micros ponts thermiques. Or, il s’agit d’un travail long et fatigant. L’idéal est donc de privilégier un isolant en vrac plus facilement à mettre en place par la technique de soufflage.

Comment bien choisir ?

En général, les caractéristiques suivantes sont ce que vous devez vérifier avant de choisir votre isolant de combles. D’abord, soyez vigilant sur la performance thermique pour s’assurer du non-passage d’air et de chaleur à travers le produit. Ensuite, vérifiez sa résistance à l’eau et au feu et son comportement vis-à-vis de l’environnement. Vous devez donc choisir un isolant écologique dont la fabrication ne nécessite pas autant d’énergie polluante. Les isolants faciles à poser sont aussi à privilégier, en particulier ceux qui assurent l’homogénéité et la continuité de la pose. Un autre point de vigilance porte aussi sur la durabilité. Nous vous conseillons alors d’opter pour les isolants en vrac d’origine minérale ou végétale. Ils offrent performance thermique, facilité de mise en place et prix raisonnable. Nous vous recommandons pour cela la laine de verre minérale et les ouates de cellulose en vrac.